Archives de catégorie : truite

La dordogne, retour estivale

Après un bon mois sans pêche, il était venu le temps des vacances estivales en famille avec un retour auprès de la Belle Dordogne. Ma rivière de ma jeunesse, de mes premières pêches…

Retour au source en ce mois d août. Malgré une météo mitigée sur ce début de séjour, les débits sont faible et l activité en surface est sur off. Malgré tout, je toucherai quelques poissons en sèche sur les quelques gobages repérés et naf sur des coups du soir et sortie matinale. Je perdrai 2 belles truites, une en sèche le premier jour et une en naf après un beau combat, le poisson se décroche à 2m de l épuisette. C est la pêche… toujours aussi passionnante que magique

En espérant revenir cet automne dans de meilleurs conditions

Au fils de la Sorgue, truite zébrée et nymphe à vue

Un séjour en famille magique au bord de la célèbre Sorgue qui a dévoilé ces plus beaux secrets… des vacances au top entre partie de pêche le matin avant le réveil des enfants, balade, farniente, barbecue apéro baignade  et coup du soir d une heure. Quelques clichés  souvenir de ce paradis…

Un beau grayling qui retrouve son élément

A vue dans très peu d eau, cette magnifique zébrée n a pas résisté à une petite nymphe légère sur h18 en dérive naturelle…

Chaque coups du soir était différent mais c est souvent très court et rapide donc faut pas se louper sur le choix du spot et de la mouche…

Une intrus sur un secteur pourtant pas remisé. Le coup de ligne était sympa a vue une partie de street fishing qui avait bien commencé avec 2 gros ombres a vue mais qui s est fini par une baignade force a 7h30 dans la Sorgue après avoir fait tombe mon téléphone dans l eau dans un gros tas d herbier ! Un gros coup de panique

La période des Danica était bien fini malheureusement

La barre magique pour  ce bel ombre en nav

Une superbe truite qui picorait les nymphes sous 2.50m d eau en bordure. Une approche loin d être évidente mais ça bien payé 😍 le partage des eaux un endroits magique et très prisé des moucheurs…

Magique instant avec cette zébrée bien grasse et magnifique … Je décrocherai un très gros poisson à vue estimé à 60 et 2 autres beaux poissons de 45-50. On gagne pas à tous les coups, c est le charme de cette pêche et faut dire que les truites de la Sorgue sont très prisé et éduqué. Elle analyse vite avec des prises en bouches ultra rapide ! Les erreurs pardonnent pas ! Le plus dur c est quand c est ferré et que ça se dépique.

Ce poisson était bien en poste en limite de surface avec des gobages réguliers. Un poisson bien sombre par sa couleur.Ayant une nymphe légère sur mon nylon, j ai pas chercher à comprendre et au 2eme passage c’ était pendu 😎 et j ai pu admirer cette belle robe.

Relâchez vos rêves et bonne vacance à vous.

La Loue en fermeture

Une fermeture au bord de la magnifique Loue ou j ai pu enfin aborder canne en main cette vallée à la recherche des ces trésors Franc-Comtois. Une rivière mythique qu’il fallait que je redécouvre car je la connais juste en tant que visiteur…

Et je n ai pas été déçu du voyage. Une virée qui s’est déroulé différemment de mon programme initial ou je devais pêcher et partir en solo. Et au final, je me retrouve en compagnie de François pour un premier coup du soir sur l’Ain à la traque de ces grosses zébrées avant de partir tous les 2 pour la Loue et retrouver par la même occasion Clément et ces compagnons de pêche de son club pour passer un moment tous ensemble pour cette fermeture. Bonne ambiance, partage, échange, pêche, montage de mouche. Tout était réunis pour passer un super moment entre passionnés.

Et que dire de la pêche,  une rivière technique au vu des conditions rencontrées avec un niveau d étiage important, des poissons très sollicités, une fin de saison et beaucoup de monde qui s était donné rendez vous. Elle trahit pas a sa réputation de rivière mythique. Fallait vraiment pêcher juste, s appliquer, réfléchir pour tirer son épingle du jeu et admirer ces beautés.

Un super week end de partage qui change de mes sessions en solo. Partant pour une seconde édition 😁

Place au voyage avec un détour par le magique parcours de Sanso

La haute Loue est tout aussi magnifique avec des courants, gaziers, lisses, fosses, gorges … 

La rivière émeraude

Nous sommes déjà à quelques jours de la fermeture de la truite. Que la saison passe vite et je suis déjà dans les souvenirs de bons moments passés au bord de la rivière émeraude.  Mais rien de mieux que des photos sélectionnées pour se remémorer la beauté des lieux, des paysages qu’on se lasse pas et  de ces zébrées magiques en Nav. Un paradis du moucheur…

Nav une matinée d’été

Suite à une baisse des températures, direction pour une matinée, un spot que je connais bien. Ici c est le royaume de la nymphe a vue sur des poissons très sollicités. J essayerai d attaquer les plus beaux poissons. Une pêche loin d être évidente sur ces poissons trophées mais j ai réussi quelques jolis coup de ligne pour mon plus grand plaisir… Et j ai pu poursuivre l essai de la marryat sur des poissons bcq plus grand et plus puissant. Test validé avec 4 poissons de +60 dont 2 de +65 et en pleine forme. La canne à très bien fait le boulot, avec une belle courbe et assez de puissance pour combattre ces grands poissons… 

Une matinée bien remplis avec une trentaine de poissons et une vingtaine de piqure sur les jambes 😂 je m en souviendrai de cette matinée.

A bientôt

Marryat tactical pro 9p soie 4/5

Cherchant une canne de secours, j ai eu une très bonne opportunité de compléter mon jeu de canne avec cette nouvelle marryat tactical. 

Connaissant très bien les marryat et leur réputation, il me restait plus qu’à tester ce nouveau modèle lors d’une sortie.

Le rendez-vous était donc pris avec mon ami Pierre. Direction une belle rivière Normande. Malgré un manque de pluie, les niveaux sont très correcte  mais malheureusement piquée. La pêche à vue pourra se faire que sur les zones peu profondes. Dommage de pas pouvoir profiter d une clarté a cette époque.

Les premières sensations avec cette nouvelle marryat se feront pas attendre avec un premier bel ombre de ferré à vue malgré cette eau laiteuse. Une belle prise en main avec une belle courbe de la canne lors du combat. On ressent bien l action de pointe progressive. Bien entendu, mon 1er ressenti a été de comparer avec ma st Croix. Et au début ça m a fait bizarre car ça va faire quelques années que j avais pas fait une infidélité à ma st croix. Et quand on  est habitué à un type de canne, faut un laps de temps pour passer le cap. 

La st Croix Legend elite #4 est plus légère et plus rapide. Il me fallait donc une ou 2 prises supplémentaire pour m’intégrer complètement ce nouveau modèle de tactical et quoi de plus beau pour son baptême que de croiser le chemin d’une très belle truite sauvage de 45 ! Elles sont si méfiantes et si rare. Un super coup de ligne en nav sur du 10/100. 

Un poisson de toute beauté qui retrouvera rapidement son élément. 

Les prises s enchaîneront toutes la journée avec quelques prises ferrées en sèche. Une pêche assez fine et appliquée au vu des secteurs pêchés. La canne repond tres rapidement au ferrage a vue et en sèche. Un régal surtout à cette époque sur ces secteurs, les poissons sont très sollicités et doublement méfiant aux approches des pêcheurs.

Une belle journée entre passionnés. Seul regret de ne pas pu pouvoir pêcher à vue certaines zones profondes ou se positionnent de beaux pépères. Une prochaine fois.

Un premier test plutôt bien réussi pour cette marryat tactical pro. Vraiment pas déçu de cette belle canne.Prochaine étape pour voir ces capacités sur des plus gros poissons et l essayer aussi avec ma soie naturelle…  a bientôt

Bande annonce vidéo la passion d’un moucheur

La voici enfin la bande annonce… à très vite pour de nouvelles aventures en vidéos car ce n est qu’un commencement… pleins de projets a venir donc à très vite

Ouverture, résurgence et nav :moment magique

Le mois de mai reste particuliers pour le moucheur avec l ouverture de l ombre et du wading sur de nombreuses rivières. Si j adore traquer les ombres, j ai depuis quelques temps arrêté son ouverture pour me consacrer à la recherche des truites. Bien entendu, le temps des ombres viendra ensuite au cours de la saison avec des sessions programmées. Mais revenons à cette ouverture du 19 mai ! Direction cette magnifique résurgence  pour un séjour en famille dans la maison de campagne. Au programme, je me réserve la journée d ouverture, une matinée et un coup du soir. 

Le jour d ouverture rime avec foule et cette année les berges sont très prisées surtout au niveau du no kill. Des pêcheurs en fils indienne un peu comme sur la Dordogne à la belle époque. Personnellement, je suis pas fan lorsque je pêche à vue, de rester planter sur un endroit précis pendant des heures. Je préfère traquer et aller débusquer les poissons surtout sur ce profils de rivière. Et c est vrai qu’il fallait s adapter au moment présent avec énormément de monde. La pêche sera loin d être facile mais j arriverai à toucher quelques poissons en ce jour d ouverture et le premier poisson ferré a vue fait toujours plaisir.

Mais je rêvais d’un grand poisson et la tâche n allait pas être évidente. Surtout que dès l aube à l heure ou on a le droit de pêcher, je suis rentré dans l eau en direction de spot que je connaissais. J étais même étonné de voir des personnes déjà en place dans le virage… certaines places sont tres prisées. Mais moi j avais d autres spots en tête mais à mon grand étonnement, ces spots étaient désert alors que je suis le premier à passer dessus. Vraiment très surpris, j ai échangé mon ressenti avec d autres pêcheurs et amis. Il y aurait bien une diminution de la population. Les mortalités survenus ce printemps et le braconnage auraient impactés la population de truite. J avais donc un sentiment mitigé en ce jour d ouverture. Certains diront que le jour d ouverture il y a le stress des poissons, qu’il se cache etc. J aimerai cette théorie mais je suis pas à ma première ouverture ici et connaissant bien certains secteurs, il y a vraiment une baisse du cheptel. Après il reste quand même une belle population qu il faudra préserver avec le plus grand soin si on veut que ce joyau perdure. 

Je laissais ce sentiment mitigé de côté pour me consacrer sur ma pêche et essayer de débusquer un joli poisson.

Et la récompense arriva avec un poisson de tout beauté aussi large qu’epais que je séduirais en nymphe à vue suivi d’un combat jamais gagné d avance et qui met le pêcheur en tension jusqu à la délivrance lorsque ce gros becard glisse au fond de l epuisette.

Peu importe ce qu’il allait se passer lors de la suite de mon séjour, la magie de la Touvre venait d opérer !

Et les 2 sorties suivantes seront très agréable avec une pêche en dehors du no kill lors d’une matinée et un coup du soir ou j attendais pas grand chose en nav car arrivé assez tard avec un temps orageux et une vision sous l eau pas terrible.

Et pourtant j ai fait taire mon pronostic avec un super coup de ligne en nav sur un poisson exceptionnel et une fin de soirée en sèche sur les quelques gobages repérés. Je ne pouvais rêver de mieux.

Je pouvais ainsi retrouver ma petite famille et profiter d eux pour le reste de mon séjour. Je venais de clôturer mon ouverture des plus belles manières et ça aurait été dur de faire mieux. Je profite donc de ces instants magiques que nous délivrent la rivière et nos parties de pêche…

Quelques clichés…

Relâchez vos rêves…

Truite bécard et nav

Retour sur les berges ou je me suis accordé une matinée en nav. La pêche se complique déjà sur ce secteur très prisé. Peche fine, nymphe légère.

Comportement éduqué de ce poisson ou j ai dut amener la nymphe dans sa gueule avec ferrage à l instinct car aucun signe distinct de prise en bouche ou décalage. Verdict un beau combat avant d admirer ce magnifique gros becard de 56-57cm !!
Une matinée bien rempli avec 4 jolies poissons.

Il est temps d aller voir d autre horizons maintenant 😊 surtout que d ici quelques jours la pêche en marchant dans l eau ouvre sur de nombreuses rivières, ouvrant de nouveaux horizons pour la traque des truites et bientôt des ombres aussi en nav.

La meilleure saison arrive enfin

Trophée a vue

Poisson trophée d une rivière française exceptionnelle… plus de 10lb pour 70cm en nymphe à vue. Parfois le bonheur se trouve pas loin de chez nous. Une pêche loin évidente car ces très gros poissons sont devenus très méfiants au vu de la pression de peche subit sur ce parcours. Il a deja quelques années dans cette rivière (Je pense 5-6ans) car aucun versement de poissons de +30cm. Un vrai poisson trophée ou la maîtrise de la pêche à vue apporte de grosses sensations 😊

Mais les leurrer est loin d être évident car il connaisse la musique. Il faut amener la nymphe dans la gueule car aucun déplacement engamage visuel de leur part. Le choix de la nymphe est primordial aussi.

S ensuit la maitrise de la dérive et du ferrage sur des pointes fines sinon c est le refus catégorique. Et une fois que vous ferrez un tel paquebot, place au rush puissant et lourd pour un combat incertain…

Et quand on glisse un tel poisson de rivière, on peut qu’ admirer ce trésor…

Il y a pas besoin de faire des milliers de kilomètres parfois