Thymallus le Roi

Une petite rubrique spécial “Ombre” car c’est un poisson que j’adore pêcher, son comportement fantasme joueur éduqué parfois fait de lui un poisson agréable à leurrer que se soit en sèche et en nymphe à vue. J’utilise surtout la dernière méthode dans les rivières très claire ou je traque Mr Thymallus. La pêche à vue, j’en suis devenu vite accroc et je me lasse pas de voir un ombre venir engamer votre petite nymphe et l’instant de réaction au moment ou vous ferrez vous emmène dans la galaxie des sensations qu’on ressent au contact du poisson. Un bonheur inexpliquable mais tellement bon !

J’ai encore ce souvenir de mon gros ombre sur la Sorgue au  ferrage ! ou la vision d’un +50 sur la Seine ouvrant la bouche sur ma nymphe …

DSC_2667

Imaginez maintenant un poisson de + 40cm interceptant dans un courant votre nymphe bonbon rose … ou de cet ombre fesant un écart d’enfer pour venir saisir votre imitation …DSC_2664

DSC_2657

J’ai la chance d’avoir à 1h30-2h de la maison, des rivières à ombres come la Seine, l’huisne avec une belle population, parfois je me dis que le bonheur n’est pas si loin. De plus la clarté de l’eau permet de pêcher en nymphe à vue sauf à certains moment quand les orages et la turbité est trop élevée.

Mes 2 dernières sorties on était au top malgré une eau légèrement teintée mais avec de bonne polarisante et une vue qui s’habitue de plus en plus à la vision sous la surface, on décèle plus rapidement les poissons. DSC_2647

La localisation est primordial, l’approche doit être discrète mais comme même différente que si on attaque une truite. La truite à la moindre alerte fuit tandis que l’ombre reste en place sur son poste. On peut donc choisir sa nymphe, faire le choix de la taille de son poids de la couleur. Chaque détail peut rentrer en compte. On a tendance à pêcher l’ombre avec de petites imitations mais parfois dans certaines conditions il met arrivé d’utiliser des nymphes assez grosses. Il faut juste croire en sa nymphe mais parfois on serait prêt à vider sa boîte lorsqu’un ombre rechigne devant toutes nos présentations (un peu comme en sèche :)). L’ombre est fantasme, joueur et chaque session de pêche est différente avec ce poisson. DSC_2672

J’essayerai par la suite de vous présentez quelques modèles de ma collection. Des modèles simples, passe partout. Après la magie de la pêche à vue sur l’ombre c’est qu’on peut rentrer dans la fantaisie car l’ombre est attiré par des couleurs parfois flashy : rose-orange-violet

Mes 2 dernières sessions m’ont rapporté une quinzaine de poissons à chaque sortie donc c’était vraiment de bonne journée et j’ai pu faire partager ce plaisir avec mon père et un ami. Ils ont pas encore cette pêche de la nymphe à vue en eux mais j’espère que petit à petit ils progresseront et prendront le même plaisir que j’ai quand je ferre un ombre à vue. Le plaisir y est car mon père étaient pressé qu’on retourne sur la rivière. Et ils’étonnait même de comment je fesais pour repérer le poisson dans une eau pas très claire !!! (je pense qu’à la base on a plus ou moins tous la même vision mais après on développe un sens de l’eau et aussi faut toujours être concentré dans la vision q’uon voit sous la surface de l’eau. Je suis toujours en observation, je lâche rien, le moindre signe est analysé.)DSC_2648

DSC_2674

DSC_2650

DSC_2653

Je vais essayer lors de mes prochaines sorties de faire une petite vidéo montage pour la rubrique “my river” de Gobage.

DSC_2670

2 réflexions sur « Thymallus le Roi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.