Mon voyage au pays des Ombres, la Marne

Un réveil difficile en ce lundi matin de départ pour poursuivre ma conquête des ombres ! La faute à cette finale perdu par notre pays.Une seconde de plus mais bon on va vite oublier ce mauvais moment et faire place à cette nouvelle aventure qui se dessine devant moi.Je roule tranquillement sur l’autoroute A6 en direction de l’Albarine. Quand soudain à la radio, il annonce une vigilance orange pour de gros orages sur plusieurs départements dont l’Ain. Petite vérification avec mon application et il s’avère que ce lundi et mardi ne sera vraiment pas terrible dans la vallée de l’Albarine.

Moment rapide de réflexion, calcule d’itinéraire via le GPS. C’est décidé, je prends la prochaine sortie qui arrive dans 2km et je fais un petit travers rejoindre une rivière que je voulais découvrir depuis un certain temps.

La MarneP1000805Mon aventure pouvait enfin commencer et lorsqu’on découvre un nouvel endroit, il y a cette magie qui s’opère et qui donne ce sens à l’aventure du moucheur.Cette impatience du pêcheur à découvrir une nouvelle vallée, à comprendre au fils de l’eau les nouveaux spots, pour adapter sa technique à la recherche de ces habitants.

Fini mes habitudes que j’ai sur mes rivières favorites , le pêcheur doit repenser et ré apprendre dans sa nouvelle quête en laissant son quotidien de côté.Découvrir, comprendre pour pêcher au mieux cette nouvelle rivière.P1000808J’avais quand même 2-3 points de chutes pour la Marne. Partant à l’aventure avec une priorité de pêcher l’Albarine mais pas que, j’avais fait quelques recherches sur des rivières qui pouvaient m’intéresser et elle en faisait partie.P1000790

Direction un premier spot et je découvre pour la première fois cette jolie rivière. Elle est assez large, assez claire et basse. J’observe d’entrée alors que je suis même pas équipé une très grosse truite remontant un gros courant et se calant en bordure. Hum j’aime bien mais quelques minutes plus tard une fois équipée, j’arrive à m’approcher de son secteur. Elle est collé devant la berge dans peu d’eau. Je dois changer ma nymphe et au moment de relever la tête, le poisson avait disparu … La suite sur ce secteur ne donnera rien, je verrai aucuns ombres et pas une truites non plus. Je décide donc de reprendre la voiture et de descendre un peu plus en aval. Et là déjà ça me plaît beaucoup plus entre secteurs rapide, avec de joli courant et secteur style gravière … ça sent l’ombre. Malheureusement, la pêche à vue n’est pas possible sauf sur certaines gravières quand la luminosité est assez forte. Pas grave je pêcherai en NAF, une technique que j’apprécie aussi et qui est très efficace sur ce type d’eau.P1000792

Après un bon repas du midi, il est enfin temps de baptiser cette rivière et les premières sensations au bout de la canne ne se feront pas attendre et les premiers poissons très combatifs viendront me saluer pour mon plus grand plaisir. Si la pêche à vue est magique et indescriptible lors du ferrage, la pêche en NAF est toute aussi magnifique et procure des sensations uniques lors du ferrage.P1000796

P1000798Je descendrai tranquillement la rivière jusqu’à une gravière ou je ferai mon premier ombre à vue. C’est l’instinct du nympheur à toujours vouloir voir sous l’eau. Par contre 2 grosses truites naviguant sur ce secteur sera repéré mais malheureusement je ne pourrais pas les pêcher car elle était trop mobile. Mais voir de tels poissons pour une première visite, ça fait vraiment plaisir !P1000802

Je changerai ensuite de secteur pour faire le pré-coup du soir et la chance sera avec moi. M’arrêtant le long de la rivière, j’observe plusieurs gobages sur un beau plat ! C’est parti pour une petite heure de pêche en sèche sur des ombres assez réceptifs. Une dizaine de poissons ferrés sur un tout petit secteur, quel pied !P1000806

P1000807Au coup du soir je descendrai plus en aval, un peu à l’improviste découvrant au fils de l’eau la rivière. M’arrêtant sur un pont, je rencontre un moucheur super sympathique. Les échanges commencent et continueront jusqu’à la tombée de la nuit. Il me fera découvrir un secteur à lui. Malheureusement les poissons n’étaient pas de sorti mais ce fut une très belle journée de découverte. Je pouvais m’endormir au grès d’un parking dans le village tout en commençant à penser au lendemain …

 

2 réflexions sur « Mon voyage au pays des Ombres, la Marne »

  1. Petit coucou d’un ” moucheur super sympathique” ^^ rencontré sur un pont de la Marne 😉 j’espère que le reste de ton séjour en haute marne c’est bien déroulé, apparement oui 🙂 ! Je t’enverrais un mp avec une jolie truite que j’ai prise peu de temps après, sur le secteur où l’on s’est rencontré 😉 au plaisir de te revoir sur les berges de la Marne 😉 cordialement Guillaume ( popal52)

    1. Salut Guillaume ! oui mon voyage s’est très bien poursuivi et ça été un plaisir de se rencontrer sur ce pont 😉 pour passer ce coup du soir ensemble ! pas de soucis pour la photo 🙂 et au plaisir de se revoir dans ta région

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.