Summer 2015 Road trip

Une semaine entièrement de pêche en solo avec des conditions estivales et des poissons ultra sélectifs, une pêche passionnante et pas facile mais tellement captivante et envoûtante. Des paysages à couper le souffle comme toujours.De grosses émotions parfois et des frayeurs !! 3 rivières parcourus avec des premières pour moi… Des décors différents, des approches différentes mais la même passion, la traque de nos poissons favoris.

Tour d’horizons

DSC_0294

Mon camp de base était établi sur la Bienne, rivière somptueuse du Jura. Depuis ma première rencontre en mai, j’avais qu’une envie, y revenir pour ces belles zébrées et son paysage mais nous sommes fin août, un niveau d’étiage conséquent et des poissons ultra sollicités depuis l’ouverture qui on prit un comportement d’éducation absolu face aux pêcheurs, à nos mouches. Une pêche  délicate et ultra fine ou faut rien lâcher et rien n’abandonner pour arriver à ces rêves … ça aura été la pêche la plus compliquée de la saison pour l’instant mais ça fait du bien parfois de se ramasser un peu. Depuis le début de saison sur toutes les rivières parcourus, j’arrive à chaque sortie à tirer mon épingle du jeu mais cette fois-ci je connaîtrais lors d’une journée le zéros pointé … Rivière difficile mais tellement somptueuse.

DSC_0292Une eau très claire, des poissons mobiles jamais en poste, des zones de calme sans courant,aucune éclosion, il fallait donc faire face à tant de paramètre pour arriver à sortir son épingle du jeu. De plus, une rivière victime de son succès depuis sa ré-ouverture en no-kill ou chaque jour de nombreux pêcheurs fréquentent la rivière et forcément à certaines périodes de l’année, la pêche devient compliqué surtout par eaux basses.

IMG_20150831_133745Dans ces conditions, la pêche en nymphe légère à vue est reine. Soie 4, un très long bas de ligne sur une pointe ultra fine (10 voir 9centième à certains moments) sur de petites nymphes. Certains de mes modèles présentés lors de l’article précédent m’ont permis de détourner quelques poissons éduqués. Mais les poissons étaient vraiment éduqués et chaque prise se méritaient et chaque poisson ramené à l’épuisette était une grande récompense. Même le nylon ultra fin , la micro nymphe non lesté étaient détectés trop souvent malgré l’ application du pêcheur. Fallait que chaque approche, chaque posée, chaque dérive soient parfaite pour espérer arriver à son bonheur quand la magie voulait bien s’opèrer …

DSC_0317 Ne sont-elles pas belles nos zébrées de France ??? Une beauté de la nature pour moi, la perfection qui m’aura valu une petite frayeur. J’étais en hauteur, le poisson approche la bordure, la ligne est déjà dans l’eau, je ramène lentement ma soie pour amener la nymphe dans son champ de vision, la proie est détecté et saisit dans le fond (assez profond), ferrage, puis prise de contact, un moment fort en émotion. Je contrôle grâce à ma hauteur les premiers secondes du combat malgré la taille du poisson mais un premier gros rush arrive et le poisson se retrouve dans le milieu de la rivière. La zone est encombrée sur chaque coté par des arbres et le fond est parsemé de gros cailloux. Je dois descendre de cette petite colline caillouteuse et dans ces moments là aucune hésitation on file tous droit et malheureusement je glisse et je finis 2m plus bas sur le cul, veste arraché et coude abîmé mais plus de peur que de mal et surtout j’ai toujours la canne en main et le poisson au bout. Je pourrais finir le combat rapidement 🙂 pour glisser cette beauté de la nature

DSC_0320De gros orages avec des pluies soutenus lors d’une nuit et une matinée fera du bien à la nature. Ce jour là, la rivière ne bougera pas mais le lendemain matin en partant faire le coup du matin je me retrouve avec un lâcher d’eau à plus de 20 mètre cube, une eau teintée et là forcément impossible de pêcher. On prend le risque et on part à l’aventure sur la rivière d’Ain à Champagnole découvrir cette mythique rivière.

DSC_0335DSC_0339DSC_0343Une très jolie rivière malgré une eau légèrement teintée mais grâce au blog à Nico39, j’ai pu avoir des renseignements sur les secteurs dont une partie en débit réservé ou l’eau était plus claire et ou la pêche à vue était possible. Merci pour le partage et ces informations Nicolas :)via ton blog. Voici le lien pour ceux qui connaissent pas ce blog : http://www.nicolas39-peche-mouche.com/

Quelques poissons lors de cette sortie dont une fin d’après midi en sèche sur des petites truites sympathiques. Une charmante rivière ou faudra revenir pour voir son vraie potentiel avec une eau plus claire.

La fin du séjour approche déjà mais encore de belles choses à faire partager prochainement …

 

 

4 réflexions sur « Summer 2015 Road trip »

    1. C’est vrai qu’à cette période elle est hard de chez hard mais comme tu dis tellement captivante. Après il y a des périodes plus facile mais encore faut-il pouvoir être au bord de la rivière 🙁 à ce moment précis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.