Libéré, délivré

Libéré délivré comme dirait ma fille. Enfin, nous pouvons refouler les berges des rivières après ces 55 jours de confinement. Une délivrance pour le passionné que je suis.

Et pourtant mi-mars, la saison se lançait de belles manières

Mais voilà 2 jours après, notre mode de vie allait complètement changer. Retour à la maison pour rester enfermer.

J en ai donc profiter dans le montage des mouches.

Du classique et quelques modèles plus réfléchis comme ce gammare très réaliste.

Et l heure d une seconde ouverture pour les pêcheurs retentit en date du 11 mai 2020.

Malheureusement une limite de 100km est mise en place impactant fortement mes envies d’évasion sur mes rivières de coeur.

Les sessions s annulent au rythme du confinement et du déconfinement. Pas grave, l heure de la liberté, de la délivrance a sonné et l envie est trop forte de retrouver LA RIVIERE.

Une ouverture de l ombre pour retrouver ces sens, ces facultés, son adaptation dans la technique et la pêche a vue, c est comme le vélo ça ne s oublie pas.

Même si la clarté de la rivière était légèrement piquée, le soleil était au rendez-vous facilitant le repérage des poissons dans les zones peu profonde.

Un retour au bord de l eau qui fait plaisir. Pêche en nav et en sèche sur différents biefs de la rivière. Que ça fait du bien de retrouver ce goût d évasion et d aventure.

Le seul point négatif, on a remarqué une baisse significatif des ombres de 20-25cm sur différents secteurs… a vérifier au fils de la saison quand l eau sera beaucoup plus claire.

La saison de la mouche de mai…

Vivement la prochaine sortie 😎

À bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.