Ouverture, résurgence et nav :moment magique

Le mois de mai reste particuliers pour le moucheur avec l ouverture de l ombre et du wading sur de nombreuses rivières. Si j adore traquer les ombres, j ai depuis quelques temps arrêté son ouverture pour me consacrer à la recherche des truites. Bien entendu, le temps des ombres viendra ensuite au cours de la saison avec des sessions programmées. Mais revenons à cette ouverture du 19 mai ! Direction cette magnifique résurgence  pour un séjour en famille dans la maison de campagne. Au programme, je me réserve la journée d ouverture, une matinée et un coup du soir. 

Le jour d ouverture rime avec foule et cette année les berges sont très prisées surtout au niveau du no kill. Des pêcheurs en fils indienne un peu comme sur la Dordogne à la belle époque. Personnellement, je suis pas fan lorsque je pêche à vue, de rester planter sur un endroit précis pendant des heures. Je préfère traquer et aller débusquer les poissons surtout sur ce profils de rivière. Et c est vrai qu’il fallait s adapter au moment présent avec énormément de monde. La pêche sera loin d être facile mais j arriverai à toucher quelques poissons en ce jour d ouverture et le premier poisson ferré a vue fait toujours plaisir.

Mais je rêvais d’un grand poisson et la tâche n allait pas être évidente. Surtout que dès l aube à l heure ou on a le droit de pêcher, je suis rentré dans l eau en direction de spot que je connaissais. J étais même étonné de voir des personnes déjà en place dans le virage… certaines places sont tres prisées. Mais moi j avais d autres spots en tête mais à mon grand étonnement, ces spots étaient désert alors que je suis le premier à passer dessus. Vraiment très surpris, j ai échangé mon ressenti avec d autres pêcheurs et amis. Il y aurait bien une diminution de la population. Les mortalités survenus ce printemps et le braconnage auraient impactés la population de truite. J avais donc un sentiment mitigé en ce jour d ouverture. Certains diront que le jour d ouverture il y a le stress des poissons, qu’il se cache etc. J aimerai cette théorie mais je suis pas à ma première ouverture ici et connaissant bien certains secteurs, il y a vraiment une baisse du cheptel. Après il reste quand même une belle population qu il faudra préserver avec le plus grand soin si on veut que ce joyau perdure. 

Je laissais ce sentiment mitigé de côté pour me consacrer sur ma pêche et essayer de débusquer un joli poisson.

Et la récompense arriva avec un poisson de tout beauté aussi large qu’epais que je séduirais en nymphe à vue suivi d’un combat jamais gagné d avance et qui met le pêcheur en tension jusqu à la délivrance lorsque ce gros becard glisse au fond de l epuisette.

Peu importe ce qu’il allait se passer lors de la suite de mon séjour, la magie de la Touvre venait d opérer !

Et les 2 sorties suivantes seront très agréable avec une pêche en dehors du no kill lors d’une matinée et un coup du soir ou j attendais pas grand chose en nav car arrivé assez tard avec un temps orageux et une vision sous l eau pas terrible.

Et pourtant j ai fait taire mon pronostic avec un super coup de ligne en nav sur un poisson exceptionnel et une fin de soirée en sèche sur les quelques gobages repérés. Je ne pouvais rêver de mieux.

Je pouvais ainsi retrouver ma petite famille et profiter d eux pour le reste de mon séjour. Je venais de clôturer mon ouverture des plus belles manières et ça aurait été dur de faire mieux. Je profite donc de ces instants magiques que nous délivrent la rivière et nos parties de pêche…

Quelques clichés…

Relâchez vos rêves…

2 réflexions sur « Ouverture, résurgence et nav :moment magique »

  1. Bonjour,

    bravo pour ces belles prises et ce bel article, cette riviére malgré ses « contraintes » reste effectivement un petit joyaux ou il est agréable de si balader.

    On a également constaté une baisse des quantités de poissons surtout en dehors du no kill. Mais çà reste tout de même assez magique de voir ces gros poissons.. surtout lorsque notre Dordogne est quasi impêchable depuis le début de la saison.

    Bonne continuation,
    Matthias P.

    1. Salut Matthias
      Merci pour ton retour et ces informations qui confirment cette baisse ressenti par certains pêcheurs. Malgré ça, elle est reste une rivière magnifique et faut espérer a l avenir que ça baisse pas de nouveaux.c est vrai que les pluies récurrentes ont lessivé le sol et on ressent bien la pollution. Il reste une jolie population ou peut de rivière peut produire ça. Seul bémol l augmentation considérable des pêcheurs. Certe la rivière est large mais pas très longue de sa résurgence a la confluence et ça peut vite devenir l’autoroute. Victime de son succès. Au plaisir de se croiser 😉 ici ou sur la Belle qui me manque un peu. Cyril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.