Au pays des Sorgues

Petit séjour en famille à l’Isle sur la Sorgue pour profiter de la région et du soleil avec ma petite femme et mon poupou. Au programme, balade, repos, farniente au bord de la rivière, resto, baignade, marche et bien entendu quelques petites parties de pêche car comment ne pas résister à la tentation d’aller taquiner les truites et ombres avec cette magnifique rivière. P1070108Par contre mes parties de pêche allaient être limité car c’était des vacances en famille avant tout mais j’ai la chance d’avoir une compagne conciliante et patiente. DSC_0238J’ai pu profiter de 3 coups du matin de 6h à 9h. ça change des journées entières passées au bord de l’eau et ou là en peu de temps, il faut être rapidement opérationnel et profiter un max de ce début de matinée au bord de l’eau pour essayer de séduire quelques poissons. DSC_0245Connaissant un petit peu la rivière, je me suis dirigé vers des secteurs propices à réussir mes pêches rapides et les premiers ombres se feront pas attendre. Quel plaisir la pêche à vue sur ce poisson joueur et parfois capricieux. DSC_0253DSC_0244C’est agréable de se retrouver de bonne heure au bord de l’eau et même si le réveil à 5h15 pique un peu, on oubli vite lorsqu’on découvre le réveil matinal d’une rivière. Et sur certaine rivière, cela vaut le coup de se lever tôt car on observe des poissons qu’on verrait pas la journée … DSC_3432P1070114A chaque sortie, j’ai pu touché du poisson, avec une majorité d’ombre. J’ai décroché quelques truites au ferrage. Elle était assez éduquée et les leurrer n’étaient pas chose facile. Quelques arcs étaient présente aussi. DSC_0255La Sorgue, c’est le royaume de la pêche à vue et j’ai pu profité pour essayer quelques nouveaux modèles de nymphes sur ces ombres éduqués. Le résultat était assez concluant. Bien entendu , la nymphe ne fait pas tout mais faire le bon choix fait partie de la réussite avec l’approche, le lancer et la dérive.P1070063Une après-midi, madame a enfilé les waders en double que j’avais emmené et nous sommes parti après avoir traverser la rivière et marcher un peu, nous nous sommes posé sur des petites plages à l’abri de la foule. Malheureusement au moment de pouvoir pêcher quand le petit s’est mis à faire sa sieste, les canoés ont défilés. J’étais bien dégoûté car j’avais repéré en tête d’une fosse 2 très jolies truites en poste mais au passage des bateaux, elles sont vite reparti se planquer… C’était loupé pour ce coup là. P1070002DSC_0241Une fin d’après-midi, j’ai pu profité avant le match de la France de 2h30 de pêche. Madame étant resté se reposer dans la maison de vacances. Temps orageux et couvert, quelques mouche de mai qui dérive mais très peu d’activité de surface. La NAV sera la meilleure approche et dès mon arrivé je décrocherai dans une fosse une belle truite ou malheureusement j’ai pas assez appuyé mon ferrage. Je me rattraperai sur ce même poste avec un ombre de 30cm avant de m’attaquer à un bel ombre sur une gravière. Il était accompagné de 3-4 individus mais de plus petites tailles et bien entendu je ciblerai le plus beau poisson. Il succombera rapidement à une petite nymphe céramique suivi d’un joli combat. Du pur bonheurDSC_0251Juste après cette prise je repère un second beau poisson dans une belle veine d’eau mais cette fois-ci le poisson est joueur enfin plutôt boudeur et il m’aura fallu trouver la bonne nymphe pour le faire réagir et saisir sa proie. C’est marrant comment certaines nymphes sont des aimants à Ombres … Combat filmé avec ma Gopro jusqu’à l’épuisette mais le gros étendart se fera la mal avant un petit cliché. P1070094Depuis cette année, la législation au bord de la rivière a évolué car il s’avère que depuis quelques années, la population d’ombres et de truites est en baisse à cause de différents facteurs (pollution, prélèvement). J’ai même remarqué au bord de la rivière, des affiches mises par des pêcheurs indiquant “Sorgue désert piscicole”. Pour ceux qui ont connu la Sorgue lors des années phares en effet ça doit être frustrant et cette nouvelle réglementation des prises avec no-kill totale pour l’ombre fera un plus grand bien à la rivière. je reste persuadé qu’il y a des cycles et malgré une baisse de la population de l’ombre (en pratiquant la rivière depuis 3ans de suite, je remarque sur certains secteurs des variations en baisse). Après cette année malgré une végétation luxuriante ou les poissons peuvent se cacher, j’ai comme même observer de très jolies zébrées (faut être matinale !).  La rivière n’est pas un désert …P1070144J’ai pu montré à ma copine la pêche à vue lorsque le soir après manger nous nous baladions au bord de la rivière. Avant mon départ je me suis commandé une nouvelle paire de polarisante Mau jim. Donc on avait chacun notre paire de lunettes. Elle loupera son premier combat après que j’ai ferré un ombre à vue. La prochaine fois ça sera la bonne et puis tant que notre poupou est petit, ce n’est pas évident pour l’apprentissage avec un bébé. DSC_0249Une super semaine de vacance ou il fait bon d’y vivre. Une chose est sûre nous reviendrons…P1070001mms_20160616_171226DSC_0254P1070022DSC_3410Une ouverture de l’ombre réussi …

2 réflexions sur « Au pays des Sorgues »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.