Nos Grassettes

Beaucoup d’entre nous attendaient la date du 21 mai pour profiter de l’ouverture de la pêche de l’ombre mais j’avais choisi un autre programme pour cette semaine là. L’ouverture du wading sur cette magnifique résurgence pour traquer ces belles truites farios qu’on nomme les Grassettes !

DSC_0172Le rendez-vous était donc pris et on partait pour une aventure de quelques jours dans cette belle campagne (ça aide à avoir un pied à terre là bah). C’était ma première grosse session de l’année et pour m’accompagner dans cette aventure, mon père et Pierre m’accompagna. J’allais faire découvrir une nouvelle rivière à Pierre et il aura pas été déçu de ce voyage (assez intense).DSC_0110La rivière est toujours aussi belle et majestueuse et en ce premier jour d’ouverture, elle sera très courtisée par de nombreux pêcheurs et surtout des moucheurs. Certains secteurs seront totalement blindés comme le no-kill de la salle des Fêtes ou je compterai plus d’une 30taine de pêcheurs ! Fallait se trouver un petit spot à l’abri de la foule pour pouvoir profiter de la nature et surtout sortir ces premiers poissons mais les marques reviennent très vite sur cette rivière que je connais très bien et ma première journée se finira par un joli orage et une vingtaine de poissons touchés avec quelques beaux bébés et malheureusement quelques décrochés dans le lot et une grosse casse sur un très gros poisson en sèche.DSC_0139Le week-end passé, la rivière retrouvait un peu de son calme même si elle fut sollicité toute la semaine encore mais à certains moments, je retrouvais en guidant Pierre des secteurs paisibles ou nous étions seuls au monde.DSC_0184Cette rivière est le royaume pour la pêche à vue. Le vent et un niveau légèrement montant perturba parfois ma pêche de prédilection pour cette rivière mais malgré ça j’ai réussi quelques jolis coups en fonction des secteurs pêchés. Je restais sur mes bases avec des nymphes d’ensembles et j’adaptais le poids en fonction du courant et de la profondeur. Parfois j’utilisais des nymphes très légères lorsque les poissons sont calés en extrême bordure.DSC_0116

DSC_0111DSC_0170Malgré l’ouverture, le poisson s’est rapidement éduqué vu le nombre impressionnant de pêcheurs qui ont débarqué sur la rivière. Certains endroits sont de plus sollicité depuis mi mars !DSC_0147Il était possible de faire de beaux coup de ligne en sèche car de belles éclosions d’éphémères et de sedges sortait l’après midi et on s’est bien régalé (sauf quand il y a eu ce vent en continu ne facilitant pas le poser et surtout la dérive). Certaines éclosions ont fait sortir quelques beaux poissons et il était facile de sélectionner les plus beaux poissons (les gros poissons sortaient la gueule délicatement hors de l’eau, avec nageoires et dorsales en replongeant, de vrais requins, un vrai bonheur à voir et à pêcher).DSC_0223Je perdrais 2 très gros poissons. Le premier sera loupé samedi après avoir ferrer en sèche , je me prendrai de gros rush sans pouvoir stopper le poisson qui rentrera dans un arbre mort. Pour la petite histoire, juste après cette casse, je me vengerai en nymphe à vue sur un poisson dans le même gabarit. Il me fera le même topo, ferrage à vue, le poisson se débat avant un gros rush en direction de la berge encombrée mais ne voulant pas revivre le même scénario, je contre comme je peux ce beau poisson et réussit à décaler sa course pour finir le combat sereinement jusqu’à mon épuisette. Un vrai bijou de la rivière… avec une bouche énorme au couleur caractéristique de la rivière 🙂DSC_0152Le dimanche je décrocherai après avoir bataillée à poser ma sèche naturellement dans un courant compliqué battu par ce vent en continu. Avec acharnement pour placer ma mouche, je verrai surgir en surface une grosse bouche grande ouverte engloutir mon imitation. Un grand moment quand de tels poissons gobent en pleine journée en hauteur. Malheureusement lors du combat, le poisson se décrocha dans un herbier ! les boules.DSC_0183Et parfois ça se terminait mieux comme un midi après avoir repéré quelques gobages dans une belle veine d’eau, j’étais contraint à abandonner. Je n’arrivais pas à faire monter ces truites sur mes imitations, j’avais beaux changer de mouches, rallonger ma pointe, réduire le diamètre, rien à faire ! je me croyais face à des Ombres. L’heure tournait et je commençais à avoir faim. Le tout pour le tout, je décide de m’approcher discrètement de cette veine pour voir si je peux passer à vue quand soudain j’aperçois un poisson magnifique au niveau d’un des gobages. Je noue une nymphe rapidement. Le poisson ne m’a pas aperçu. J’abarlète et aux 3ème passages le poisson se décale de sa ligne pour saisir la nymphe. Ferrage trop sec et je casse directement. Le poisson se recale sur son poste comme si de rien ne s’était passé. Je remet donc une nymphe et la ré expédie une première fois. Le poisson semble tjrs actif. Au second passage, il engame de nouveau et cet fois je ferre en douceur (j’étais même pas à 2m du poisson donc nylon en direct). Gros combat dans cette veine et près d’un arbre mort. Je glisse une magnifique et typique Grassette. Un beau mâle de presque 50cm. Cette matinée aura été généreuse avec de belles grassettes aux couleurs uniques. Des beautés de la nature. DSC_0198

DSC_0185DSC_0196DSC_0211Un séjour au top ou j’ai pu guider Pierre à ces premières truites de plus de 40cm, il était super content et surpris par le potentiel de la rivière. Pour ma part une belle aventure ou bien entendu je reviendrais, malheureusement pas pour la période faste de la mouche de mai mais pour la pêche en NAV au cœur de l’été. Je me serai régalé même si petit regret pour avoir décroché à certains moments quelques poissons mais c’est la beauté de la pêche. DSC_0136DSC_0160DSC_0167J’ai pu tester lors de ce séjour ma nouvelle St Croix Légend en 8.6p soie de 5 et j’ai vraiment été ravi par ces performances au lancer et lors des combats ! une superbe canne qui complètera sa grande soeur de la même marque en 9p soie de 4.

DSC_0122DSC_0225DSC_0129

DSC_0218DSC_0146 DSC_0111Seul bémol, le fond très colmaté à certains endroits de la rivière preuve que le combat doit toujours se poursuivre sur la qualité de l’eau et l’environnement autour de la rivière.

Les premières truitelles ont été aperçu en bordure 🙂 un bon signe au niveau de la reproduction naturelle sur la rivière.

A très vite belle résurgence.

DSC_0150Relâchez vos rêves …