Archives de catégorie : nymphe à vue

Bande annonce vidéo la passion d’un moucheur

La voici enfin la bande annonce… à très vite pour de nouvelles aventures en vidéos car ce n est qu’un commencement… pleins de projets a venir donc à très vite

Ouverture, résurgence et nav :moment magique

Le mois de mai reste particuliers pour le moucheur avec l ouverture de l ombre et du wading sur de nombreuses rivières. Si j adore traquer les ombres, j ai depuis quelques temps arrêté son ouverture pour me consacrer à la recherche des truites. Bien entendu, le temps des ombres viendra ensuite au cours de la saison avec des sessions programmées. Mais revenons à cette ouverture du 19 mai ! Direction cette magnifique résurgence  pour un séjour en famille dans la maison de campagne. Au programme, je me réserve la journée d ouverture, une matinée et un coup du soir. 

Le jour d ouverture rime avec foule et cette année les berges sont très prisées surtout au niveau du no kill. Des pêcheurs en fils indienne un peu comme sur la Dordogne à la belle époque. Personnellement, je suis pas fan lorsque je pêche à vue, de rester planter sur un endroit précis pendant des heures. Je préfère traquer et aller débusquer les poissons surtout sur ce profils de rivière. Et c est vrai qu’il fallait s adapter au moment présent avec énormément de monde. La pêche sera loin d être facile mais j arriverai à toucher quelques poissons en ce jour d ouverture et le premier poisson ferré a vue fait toujours plaisir.

Mais je rêvais d’un grand poisson et la tâche n allait pas être évidente. Surtout que dès l aube à l heure ou on a le droit de pêcher, je suis rentré dans l eau en direction de spot que je connaissais. J étais même étonné de voir des personnes déjà en place dans le virage… certaines places sont tres prisées. Mais moi j avais d autres spots en tête mais à mon grand étonnement, ces spots étaient désert alors que je suis le premier à passer dessus. Vraiment très surpris, j ai échangé mon ressenti avec d autres pêcheurs et amis. Il y aurait bien une diminution de la population. Les mortalités survenus ce printemps et le braconnage auraient impactés la population de truite. J avais donc un sentiment mitigé en ce jour d ouverture. Certains diront que le jour d ouverture il y a le stress des poissons, qu’il se cache etc. J aimerai cette théorie mais je suis pas à ma première ouverture ici et connaissant bien certains secteurs, il y a vraiment une baisse du cheptel. Après il reste quand même une belle population qu il faudra préserver avec le plus grand soin si on veut que ce joyau perdure. 

Je laissais ce sentiment mitigé de côté pour me consacrer sur ma pêche et essayer de débusquer un joli poisson.

Et la récompense arriva avec un poisson de tout beauté aussi large qu’epais que je séduirais en nymphe à vue suivi d’un combat jamais gagné d avance et qui met le pêcheur en tension jusqu à la délivrance lorsque ce gros becard glisse au fond de l epuisette.

Peu importe ce qu’il allait se passer lors de la suite de mon séjour, la magie de la Touvre venait d opérer !

Et les 2 sorties suivantes seront très agréable avec une pêche en dehors du no kill lors d’une matinée et un coup du soir ou j attendais pas grand chose en nav car arrivé assez tard avec un temps orageux et une vision sous l eau pas terrible.

Et pourtant j ai fait taire mon pronostic avec un super coup de ligne en nav sur un poisson exceptionnel et une fin de soirée en sèche sur les quelques gobages repérés. Je ne pouvais rêver de mieux.

Je pouvais ainsi retrouver ma petite famille et profiter d eux pour le reste de mon séjour. Je venais de clôturer mon ouverture des plus belles manières et ça aurait été dur de faire mieux. Je profite donc de ces instants magiques que nous délivrent la rivière et nos parties de pêche…

Quelques clichés…

Relâchez vos rêves…

Truite bécard et nav

Retour sur les berges ou je me suis accordé une matinée en nav. La pêche se complique déjà sur ce secteur très prisé. Peche fine, nymphe légère.

Comportement éduqué de ce poisson ou j ai dut amener la nymphe dans sa gueule avec ferrage à l instinct car aucun signe distinct de prise en bouche ou décalage. Verdict un beau combat avant d admirer ce magnifique gros becard de 56-57cm !!
Une matinée bien rempli avec 4 jolies poissons.

Il est temps d aller voir d autre horizons maintenant 😊 surtout que d ici quelques jours la pêche en marchant dans l eau ouvre sur de nombreuses rivières, ouvrant de nouveaux horizons pour la traque des truites et bientôt des ombres aussi en nav.

La meilleure saison arrive enfin

Trophée a vue

Poisson trophée d une rivière française exceptionnelle… plus de 10lb pour 70cm en nymphe à vue. Parfois le bonheur se trouve pas loin de chez nous. Une pêche loin évidente car ces très gros poissons sont devenus très méfiants au vu de la pression de peche subit sur ce parcours. Il a deja quelques années dans cette rivière (Je pense 5-6ans) car aucun versement de poissons de +30cm. Un vrai poisson trophée ou la maîtrise de la pêche à vue apporte de grosses sensations 😊

Mais les leurrer est loin d être évident car il connaisse la musique. Il faut amener la nymphe dans la gueule car aucun déplacement engamage visuel de leur part. Le choix de la nymphe est primordial aussi.

S ensuit la maitrise de la dérive et du ferrage sur des pointes fines sinon c est le refus catégorique. Et une fois que vous ferrez un tel paquebot, place au rush puissant et lourd pour un combat incertain…

Et quand on glisse un tel poisson de rivière, on peut qu’ admirer ce trésor…

Il y a pas besoin de faire des milliers de kilomètres parfois

 

Voyage et bonefish en exo

Les voyages exotiques laissent toujours des souvenirs mémorables et que dire de la pêche à vue en exo… simplement magique et sensationnel. Et quoi de mieux pour résumer ces vacances de quelques photos triées parmi  les 800 de mon boîtier…

Je  sais pas vous, mais moi ça me fait encore rêver et l envie d y retourner !

Place à la magie

Je pars vers de nouvelles aventures maintenant avec un pincement au coeur tellement cette ambiance va me manquer… mais on reviendra au plus vite !

 

Une nouvelle saison : ouverture truite 2018

Après de long mois d attente, il était temps de retrouver la rivière en ce jour d ouverture.
La pluie était au rendez vous dès notre arrivé sur les bords de la rivière mais les niveaux étaient correcte et l eau assez clair. J en rêvais et je l aurai ! une ouverture en NAV.
Et ce mauvais temps en a découragé plus d un car aucun pêcheur présent a notre arrivé.
Juste nous pour aborder ce parcours très prisé et connu ou nagent truite sauvage et truites arcs en ciel et fario vivant depuis très longtemps dans la rivière. Pour l histoire, ce parcours est réservé qu’à la mouche et est géré par son aappma qui fait un travail remarquable.

Toutes les grosses truites de +50 vivent depuis très longtemps dans la rivière et sont devenus des poissons très éduqués au vu de la pression qu’elles subissent et les attraper prend un réel sens dans la traque de ces poissons trophées.

Et la saison fut lancé avec le premier poisson dépassant la barre des 55 ! Un gros combat en 13centieme. On retrouve enfin ce plaisir d être au bord de l eau entre amis au bord d’une belle rivière.
Une matinée pluvieuse mais heureuse ou le partage avec mon père fut au rendez vous. Au fils des heures, les berges se remplissent de moucheurs et les poissons commencent à se méfier de plus en plus et comprennent que la pêche est bien ouverte. Au fils des jours, les plus gros poissons deviendront ultra méfiant et seuls les bons nympheurs maîtrisant les gros combats pourront s en sortir. Prendre une truite arc en ciel de 60+ en 12 centième en rivière  est un beau défi.
Après un bon petit resto, on poursuivra notre après midi alternant pêche et discussion entre pêcheur. La pluie s est arrêté mais un léger vent est arrivé.
Après une belle balade en solitaire vers l aval du parcours et la prise d un poisson exceptionnel, il était temps de retrouver les collègues pour rentrer à la maison.
Une belle journée qui vient de lancer ma saison avec des poissons puissants, en pleine forme et jolie, et cerise sur le gâteau quelques beaux bébés ou il faut une bonne canne puissante pour répondre face à ces sous marins d eau douce.
J ai pu tester la canne à mon père qu il s’est fait passer de 2 brins a 4 brins, une hardy. Bcq moins puissante que ma st croix ça m a fait bizarre lors du combat sur un poisson de 55+.
Alors que ma st croix legend en 8.6p soie 5 s est comporté au top face aux gros poissons  (3 au dessus des 60+)
 
Place a une nouvelle aventure maintenant 😊

Montage de nymphes avant le jour J

L ouverture approche a grand pas et je profite de ces derniers instants pour me lancer dans le remplissage d’une nouvelle boîte nymphe. Comme ci j en avais pas assez et tous les prétextes sont bons pour continuer à monter des mouches. La passion est plus forte et c est là l’essentiel.des petites nymphes céramiques pour la pêche à vue pour les truites et ombres. Variante de couleurs entre le rose bonbon pour laisser tenter un beau thymallus à une couleur plus naturelle pour nos chères zebrees. Et que dire du jaune sur cette nymphe, l essayer c est l adopter…et pour le modèle suivant, on joue le contraste en taille avec un match h24 contre h12. A votre avis votre préférence ? Pour ma part je garde les 2 car ils m ont vallu de beaux coups de ligne a des moments bien précis.en nymphe passe partout on retrouve les grands classiques avec la cuivre de Nicolas Germain et une nymphe couleur olive. et en ce jour d ouverture, un peu de couleur avec des nymphes assez lourdes pour affronter des rivières souvent hautes en ce debut de sasion…

Bonne ouverture à tous, encore quelques jours pour peaufiner le matos les montages.

Le grand Jour arrive enfin ! J ai hâte 😊

 

Des nymphes en photos

On poursuit les tests photos en mode Macro sur quelques modèles issus de mes boîtes. la netteté est au rendez vous comme on peut le voir sur la photo avec  ce modèle de gammare léger… une valeur sûre, passe partout et vraiment pas très compliqué a monter. Cette nymphe en version noir et blanc pour la photo peut se décliner en différente couleur. Ce modèle est monté avec du substitut de condor couleur green insecte, cerque en pardo et dubbing naturel d opposum. Le chironome en version micro monté sur kamasan B911 en h20 pour les poissons vraiment très éduqués en réservoir mais pas que …Duo de gammares légèrement plus plombés dans une teinte différente sur des nouveaux hameçons japonais Masudzuri…Nymphe légère a utiliser au coeur de l été ou sur des poissons dans très peu d eau… Nymphe plus plombé avec une bille tungstène de 2.5mm. Pour truites et ombres. La photo a subi la transformation d un filtre donnant un certain charme a l exposition de cette nymphe. 

Dans un mois, on pourra profiter du salon fishing show qui se déroulera dans l Essonne a 45min de Paris. Un salon mouche qui monte en puissance et ou se déroulera le championnat de France de montages. Hâte de voir ça et profiter des exposants pour trouver quelques nouveautés dans le montages des mouches… 

 

Fermeture sous le signe automnale

En ce samedi 16 septembre, je foule les berges lors d’une dernière virée en terre champenoise en compagnie de mon ami Pierre. Une fermeture sous le signe automnale car la journée restera très fraîche. Un petit 7 degrés en matinée, 14 au plus chaud de la journée, des averses en après midi avec un gros orage… mais il nous en fallait plus pour nous démotivé. 

4 secteurs de visité sur cette magnifique rivière ou malgré un temps pas très opportun, Nous avons pu profiter de la pêche à vue 

Une vingtaine d ombres a vue verront le filet mais malheureusement pas de truites. J en ai aperçu qu une de la journée c est pour dire l état de certains secteurs de nos rivières mais heureusement qu’on pouvait compter sur nos chers ombres qu’il fallait aussi localiser sur certains biefs 

Rivière large me fesant penser à un instant a la Dordogne mais une pêche différente.

Et en ce dernier jour, un gros orage s abbat. On n arrête de pêcher et on se cale dans la voiture sur un nouveau secteur. La pluie commence à cessé. Nous descendons pour visionner ce nouveau secteur. Un premier rond, un second… sans hésitation on repars dans l eau et sent suit 1h30 d éclosion magique de petites éphémères… une dizaine de poissons chacun pour clôturer cette belle saison 2017… 

Seul bémol mes waders qui ont pris l eau… La malchance me poursuit dans les waders mais je les sollicite pas mal.

Bonne arrière saison a vous 

Summer, dernier instant en nav

La fin saison est bien là, avec un dernier week end en perspective pour profiter d’une dernière pêche avant de laisser nos chères amies tranquilles. Elles l’auront bien méritée. J’ai encore des souvenirs pleins la tête. Des grands moments, surtout quand on est au bord de l’eau. Mais avant de faire un bilan sur la saison 2017 qui j’espère se finira pour ma part cet automne sur la Belle, un petit « come back » sur mes dernières sorties estivales de cette été fin juillet. 4 matinées de rêve à vue, des conditions pas estivales car le soleil se faisait rare mais au top pour débusquer à vue de belles farios …Malgré les vacances, les berges sont tjrs autant prisé et les poissons commencent à être très éduqué mais lorsqu’on est dans son élément au bord de l’une de ces rivières de cœur, la magie s’opère naturellement et vous offre de grands moments …Pêche assez fine, nymphe légère, placement et dérive contrôlés rapportent son lot de surprise …En 4 matinée, une 40taine de poissons de touchés avec quelques beaux poissons entre 50 et 60 ! Changement radicale entre mon séjour d’avant avec les zébrées et ici !Mais ces voyages sont complémentaires car ce ne sont pas la taille des poissons qui compte mais la qualité et la technique de pêche de l’endroit choisi. Cette résurgence reste difficile quand on ne la connaît pas mais un bon pêcheur arrivera toujours à s’en sortir. Dans le sud, les zébrées étaient un cran plus éduqué et même capricieuse ! J’ai dû vite m’adapter au risque de passer à côté de ma pêche. Mais c’est ça qui est bien dans la pêche, on sait jamais d’avance ce qu’on va vivre au bord de l’eau et l’expérience vécu permet ensuite de penser au lendemain avec de nouveau projet et parfois une nouvelle vision au terrain (réalisation de nymphe, approche différente, technique différente etc).

Quelques photos souvenirs de cet été … l’arrière-saison risque d’être longue mais pour continuer à rêver, je garde quelques photos en réserve (mon plus beau poisson de l’été en autre) pour un prochain article …

Une fin de séjour magique avec une matinée de rêve avec une quinzaine de poissons touchés. Malheureusement on perd quelques poissons sur des décroches avec une belle casse dans le lot sur un beau poisson traversant des arbres immergés. Mais dans l ensemble une belle réussite et de grands moments. 

A bientôt et bonne rentrer à tous !